Handisport : Qui sont Marie Bochet et Cécile Hernandez ?

Publié : 24 janvier 2022

Nouvellement médaillées à Lillehammer à l’occasion du championnat du monde World Para Snow Sports, la skieuse Marie Bochet et la snowboardeuse Cécile Hernandez ont ramené à elles deux six médailles à la France.

Qui sont-elles ?

Marie Bochet, la Reine des Neiges

Née en 1994 dans les Alpes avec une agénésie de l’avant-bras gauche, elle commence le ski à l’âge de 5 ans puis , forte d’un talent précoce, elle participe à son premier championnat de France à 11 ans. 

Elle sera repérée par la Fédération française handisport et intégrera à 15 ans le lycée d’Albertville et sa section ski de haut niveau qui rassemble quelques-uns des meilleurs espoirs français, elle y sera la seule athlète handisport. 

Lors d’un interview Marie Bochet déclare  “Cela ne me gêne pas du tout d’en parler. Au contraire, je pense qu’il est important de dire que nous sommes comme les autres, que l’on peut réaliser de grandes performances sportives.”

À seize ans, Marie Bochet participe aux Jeux Paralympiques de 2010 mais garde un souvenir mitigé entre la découverte de l’événement et l’absence de médailles. 

Elle prend sa revanche quatre ans plus tard aux Jeux Paralympiques de 2014 à Sotchi où elle devient la première française à remporter quatre titres aux Jeux paralympiques d’hiver.

Elle réitère l’expérience aux Jeux de 2018 à Pyeongchang avec quatre nouvelles médailles olympiques. La championne paralympique s’est exprimée pour le média Brut. sur sa situation et celle de personnes en situation de handicap en France : « Il faut ouvrir un petit peu les mentalités sur le handicap en France, faire rendre compte aux personnes valides que les personnes handicapées sont quand même capables de faire de belles choses. Faire rendre compte aussi aux personnes en situation de handicap que cet handicap n’est pas une limite mais peut-être une ouverture sur de nouvelles aventures.»

 

La semaine dernière, Marie Bochet réussit l’exploit de revenir encore une fois avec quatre médailles de Lillehammer remportées au championnat du monde World Para Snow Sports. Tout laisse à penser qu’elle remportera encore fois quatre médailles lors des Jeux Paralympiques 2022 de Pékin au mois de mars prochain.

Cécile Hernandez, du BMX au snowboard

Cécile Hernandez commence sa carrière sportive par le BMX, qu’elle pratique au niveau international puis découvre le snowboard. Elle pratique les deux disciplines pendant plusieurs années avant de se réveiller en 2002 totalement paralysée des jambes, elle découvre alors qu’elle est atteinte par une maladie grave : la sclérose en plaque. 

 

S’en suit trois ans de fauteuil et des années de traitement lorsqu’en 2012 elle prend par à un raid qui relie Lyon à Bordeaux à vélo et en kayak, elle comprend alors qu’elle peut tout à faire refaire du sport malgré son handicap, mais c’est en 2013 que sa vie prend une tournure inattendue lorsqu’elle remonte par hasard sur un snowboard à Valmorel et qu’elle est repérée par un rideur de l’équipe de France de snowboard handisport.

En 2014 à Sotchi, Cécile Hernandez participe pour la première fois aux Jeux Paralympiques où elle finit vice-championne paralympique de snowboard cross. Aux Jeux de 2018 à Pyeongchang elle repartira cette fois en donnant à la France deux médailles, une de bronze en snowboardcross et d’argent en slalom.

La semaine dernière, Cécile Hernandez remporte encore une fois deux médailles à Lillehammer  au championnat du monde World Para Snow Sports.

Cependant pour les Jeux Paralympiques de 2022 à Pékin, Cécile Hernandez a vu sa catégorie supprimée faute de concurrentes. La triple médaillée olympique dénonce une injustice “Je suis autorisée à courir avec les filles aux championnats du monde et pas aux Jeux, alors que c’est les mêmes organisations. Ça met une rage ! Jusqu’à aujourd’hui, j’ai gagné toutes les courses. Si je ne vais pas aux Jeux, c’est complètement injuste » elle ajoute sur France Bleu Roussillon « Depuis que je suis handicapée, je me bats pour faire face aux injustices de la vie. Et là, c’est pire parce que ça fait huit ans que je me prépare. La station des Angles met de l’argent sur moi, la fédé met énormément d’argent, tous mes partenaires mettent beaucoup d’argent, et me priver des Jeux, c’est les priver aussi. Le Comité paralympique international est complètement en train de bafouer toutes les valeurs qui sont de présenter les meilleurs athlètes, une valeur d’inclusion, encore plus dans le handicap. C’est totalement injuste. »

 

La Fédération française handisport, soutenue par le CPSF (Comité paralympique du sport français), s’est saisie du dossier et a déposé un recours. Mais la décision ne sera rendue que quelques jours avant les Jeux…

À lire aussi

Lancement du Coach Abileo, une nouvelle solution pour développer les compétences professionnelles 29 juin 2022
Ce 29 juin nous avons dévoilé les résultats de la dernière étude réalisée par le Centsept concernant notre nouvelle solution pour les travailleurs en situation de handicap : Coach Abileo, lors d'une matinée de restitution à l'Espace CoLab de l'Adapei 69. Elle vient valider les résultats de...
Les replays de nos webinaires gratuits 01 juin 2022
Chaque trimestre Auticiel offre des webinaires gratuits sur des thèmes divers et variés autour du programme Amikeo, nous avons compilé pour vous tous ces replays afin que vous puissiez y accéder en toute autonomie. Et n'oubliez pas, si vous avez des idées ou des besoins de webinaires n'hési...