Développement des compétences socio-professionnelles grâce au numérique : une étude menée par le CNRS et Auticiel, soutenue par la FIRAH et l’AGEFIPH

Publié : 27 July 2022

Fin décembre 2020, la France comptait 476 853 demandeurs d’emploi en situation de handicap selon le rapport de l’Agefiph. Faute d’ajustement et d’accompagnement adaptés, les adultes en situation de handicap sont plus durement touchés par le chômage. Ils ont, d’après l’enquête Emploi de 2015 de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES),  trois fois moins de chances de travailler que les personnes non handicapées ayant les mêmes caractéristiques, et deux fois plus de risque d’être au chômage.

L’un des freins majeurs à l’inclusion dans le milieu de travail semble être en partie lié à la difficulté pour ces personnes à acquérir les « savoir-être » nécessaires à la vie en entreprise. En effet, évoluer en contexte professionnel nécessite la mobilisation de nombreuses compétences sociales, comme par exemple, demander de l’aide pour clarifier une consigne, être en mesure de gérer un stress, communiquer avec ses collègues ou appréhender un conflit.  Les personnes en situation de handicap mental ou cognitif peuvent avoir des difficultés pour acquérir ses compétences.

Par ailleurs, plusieurs expérimentations ont montré que les outils numériques, s’ils sont pourvus d’une adaptation spécifique, peuvent être des leviers puissants d’autonomie et d’inclusion sociale.

Présentation du partenariat

Le projet EXTRAH (Entraînement des Compétences Sociales des TRAvailleurs en situation de Handicap grâce aux outils numériques)soutenu par la FIRAH et l’AGEFIPH dans le cadre de l’appel à projets «“Comment sécuriser les transitions professionnelles” », est mené par le  Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique (LISN – CNRS) et Auticiel. Il vise à entraîner, grâce à l’application Social Handy, les compétences socio-professionnelles des personnes en situation de handicap.

 

Le Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique – LISN – a été créé le 1 er janvier 2021 grâce à la coopération de 16 équipes de recherche du LIMSI et du LRI, et des services de soutien et support à la recherche.Les forces de recherche du LISN couvrent d’une part des thématiques coeur des sciences du numérique et des sciences de l’ingénieur, et d’autre part des thématiques interdisciplinaires par nature : intelligence artificielle et science des données, interaction humain- machine, traitement automatique des langues et de la parole, et bio-informatique. En particulier, l’équipe dirigée par le Pr Jean-Claude MARTIN (groupe CPU) conduit des recherches pluridisciplinaires sur la cognition humaine et la conception, l’évaluation et les usages des interactions humain-machine à la frontière entre informatique, psychologie et ergonomie.

Jean-Claude MARTIN, Professeur en Informatique et Interaction Humain-Machine à l’Université Paris-Saclay et au LISN et porteur du projet,  supervisera la formalisation des compétences sociales à entraîner afin de permettre leur implémentation informatique et leur extensibilité avec de nouveaux scénarios.
Virginie DEMULIER est Maître de Conférences en Psychologie au LIMSI. Ses recherches portent sur l’adaptation dans le contexte organisationnel et sur les Travailleurs en Situation de Handicap (TSH) appliquant modèles généraux de la psychologie sociale et modèles spécifiques à la psychologie du travail et des organisations. Elle supervisera l’identification des compétences sociales nécessaires aux TSH et l’élaboration des protocoles d’entraînement adaptés aux transitions professionnelles.
Séverine ESTIVAL, Docteur en Psychologie et Post-doctorante au sein du LISN, est en charge de la conduite du projet, de la réalisation de l’expérimentation et des relations avec l’ensemble des structures terrain partenaires.
Cette étude scientifique a donc pour objectifs :
  • de mettre en évidence les mécanismes de développement et d’entraînement des compétences sociales nécessaires à l’accès et au maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap
  • de concevoir des scénarios sociaux personnalisables sur tablette et valider scientifiquement leur intérêt pour entraîner les compétences sociales professionnelles des personnes en situation de handicap
Le LISN et Auticiel se sont entourés de partenaires terrain afin de proposer une approche centrée utilisateur impliquant des acteurs de terrain (travailleurs handicapés, encadrants, associations) pour développer et évaluer la pertinence de scénarios personnalisables dans une application numérique pour améliorer les compétences sociales des travailleurs en situation de handicap.

 

Six structures ont donc été associées dès le début du projet :

Concrètement, qu’est-ce que c’est ?

Nous avons commencé par réaliser une analyse des besoins auprès des partenaires terrain. Un premier temps d’analyse à l’aide de questionnaires et d’entretiens a eu lieu au sein de chacune des structures. Les chercheurs ont rencontré sur place des éducateurs, des psychologues, des référents emploi, des ergothérapeutes, des moniteurs d’ateliers, des conseillers et des job coach, ainsi que des travailleurs ou demandeurs d’emploi en situation de handicap. A l’issue de cette première phase  nous avons identifié les principales compétences sociales qui devaient être entraînées au sein de l’application Social Handy.

Ensuite, les encadrants et les travailleurs ont été invités à participer à des ateliers de co-conception des scénarios sociaux. Le contenu des séances a été orienté en fonction de l’analyse des entretiens et des questionnaires.
Finalement, les 60 scénarios, co-construits avec l’ensemble des parties prenantes, feront l’objet d’une validation scientifique dans le cadre d’une expérimentation, qui débutera à l’automne 2022, auprès des travailleurs en situation de handicap.

Ainsi, le développement des compétences sociales, grâce au numérique et à des scénarios personnalisables, devrait permettre de contribuer à faciliter les transitions professionnelles, et en particulier l’accès à l’emploi en milieu ordinaire des personnes en situation de handicap mental ou cognitif.

À lire aussi

Aidants 3.0 avec la Fondation Orange : les dernières places sont disponibles ! 03 November 2022
100 familles d’Île-de-France ont pu participer à la phase pilote de la formation Aidants 3.0 en partenariat avec la Fondation Orange et le Craif en 2021. Suite à l’engouement de cette première phase, la Fondation Orange et Auticiel s’associent une nouvelle fois pour faire bénéficie...
Un Amikeo Day en Auvergne Rhône-Alpes, retour sur l’édition 2022 🚀 28 October 2022
Chaque année, une rencontre très attendue rassemble cinq établissements qui expérimentent la solution Amikeo en Auvergne Rhône-Alpes. Cette journée, l’Amikeo Day, permet aux professionnels de partager leurs pratiques avec cette solution facilitant l’accompagnement des personnes en situatio...